07. Sur les pratiques d'historicisation

07. Sur les pratiques d'historicisation

Qu'il s'agisse pour les acteurs de rendre intelligible un problème présent ou d'anticiper un problème futur, les pratiques d'historicisation, qu'on peut tout aussi bien décrire comme des pratiques de dénaturalisation, sont encouragées dans les sociétés modernes. Ce constat ouvre aux sciences sociales la perspective d'étudier les mécanismes de cette éducation moderne à l'historicité, mais aussi de comprendre ce qui l'entrave, lorsque la nature ou le mythe font leur retour au cœur même de la compréhension du monde et de soi. De ce point de vue, les pratiques interprétatives mises en œuvre par les historiens et les autres chercheurs en sciences sociales ne sont pas moins susceptibles que celles des "profanes" de nous montrer ce qui limite le projet moderne d'une conscience historique pleine et entière.

Articles et chapitres

Jean-Philippe Heurtin & Danny Trom, "L'expérience du passé"Politix. Revue des sciences sociales du politique, n°39, 1997, p. 7-16. Disponible ici.

Danny Trom, "Voir le paysage, enquêter sur le temps. Narration du temps historique, engagement dans l'action et rapport visuel au monde", Politix. Revue des sciences sociales du politique, n°39, 1997, p. 86-108. Disponible ici.

Dominique Linhardt, "Le procès fait au Procès de civilisation. A propos d'une récente controverse allemande autour de la théorie du processus de civilisation de Norbert Elias"Politix. Revue des sciences sociales du politique, n°55, 2001, p. 151-181. Disponible ici.

Emanuele Conte, "Droit médiéval. Un débat historiographique italien"Annales. Economie, Sciences Sociales, vol. 57, n°6, 2002, p. 1593-1613. Disponible ici.

Nicolas Righi, "L'héritage du fondateur ? L'histoire des mentalités dans l'École des Annales"Le Philosophoire, n°19, 2003, p. 155-174. Disponible ici.

Pierre-Henri Castel, "Histoire de la psychologie en France (XIXe-XXe siècles"Revue d'histoire des Sciences Humaines, n°16, 2007, p. 195-199. Disponible ici.

Gildas Salmon, "Psychologie historique et analyse structurale chez Jean-Pierre Vernant", Cahiers philosophiques, n°112, 2007, p. 42-65.

Florence Hulak, "En avons-nous fini avec l’histoire des mentalités ?"Philonsorbonne, n°2, 2008, p. 89-109. Disponible ici.

Yannick Barthe, "Cause politique et "politique des causes". La mobilisation des vétérans des essais nucléaires français", Politix. Revue des sciences sociales du politique, n°91, 2010, p. 77-102. Disponible ici.

Florence Hulak, "L’événement"in F. Hulak & C. Girard, dir., Philosophie des sciences humaines. Concepts et problèmes, Paris, Vrin, 2011, p. 97-127.

Florence Hulak, "Le peuple, la masse ou les sujets. L’Ecole des Annales face à la critique de Jacques Rancière", Raison publique, vol. 14, 2011, p. 245-263.

Paolo Napoli, "Michel Foucault : la storia come strumento di lotta"Pólemos, n°4-5, 2011, p. 215-229.

Florence Hulak, "Science historique et sociologie chez Georg Simmel"Sociologie et sociétés, vol. 44, n°2, 2012, p. 75-94. Disponible ici.

Cyril Lemieux, "Ambition de la sociologie"Archives de philosophie, vol. 76, n°4, 2013, p. 591-608. Disponible ici.

Florence Hulak, "Michel Foucault, la philosophie et les sciences humaines : jusqu'où l'histoire peut-elle être foucaldienne ?"Tracés, Hors série: "Philosophie et sciences sociales”, 2013, p. 103-120. Disponible ici.

Adam Takács, "Heidegger, Dilthey et le problème d'une ontologie historique aujourd'hui", in Gregori Jean & Adam Takács, dir., Traces de l'être. Heidegger en France et en Hongrie, Paris, L'Harmattan, 2014, p. 173-188. Disponible ici.

Danny Trom, "Répétition et innovation. Sur la thèse de l'illusion héroïque"in M. Aït-Aoudia & A. Roger, dir., La logique du désordre. Relire la sociologie de Michel Dobry, Paris, Presses de la FNSP, 2015, p. 53-70.

Jean-Philippe Heurtin, "La logique des situations comme nômos du présent. La sociologie des crises politiques et le congé donné à la causalité historique"in M. Aït-Aoudia & A. Roger, dir., La logique du désordre. Relire la sociologie de Michel Dobry, Paris, Presses de la FNSP, 2015, p. 95-123.

Bruno Karsenti, "Le totémisme et sa trace. Comment la psychanalyse pense l’histoire"Archives de philosophie, vol. 78, n°4, 2015, p.679-704. Disponible ici.

Florence Hulak, "Sociologie et théorie socialiste de l’histoire. La trame saint-simonienne chez Durkheim et Marx"Incidence, 11, 2015, p. 83-107.

Adam Takács, "The Return of the Event. The Adventures of the Event in Historiographical and Philosophical Theories since the 1970s"Divinatio, vol. 39, 2015, p. 129-139.

Florence Hulak, "Le tribunal de l’histoire ? Vérité historique et vérité judiciaire"Revue philosophique de la France et de l’étranger, Tome 141, 2016, p. 3-21. Disponible ici.

Florence Hulak, "L’objectivité en histoire. Retour sur le débat Paul Ricœur / Louis Althusser"in F. Fruteau de Laclos & G. Bianco, dir., L’angle mort des années cinquante, Paris, Presses de la Sorbonne, 2016, p. 107-122.

Emanuele Conte, "Storia per giuristi. Le discipline storiche nella formazione e nella cultura dei giuristi fuori d’Italia"in Italo Birocchi e Massimo Brutti, eds, Storia del diritto e identità disciplinari: tradizioni e prospettive, Torino, Giappichelli, 2016, 226-241. Disponible ici.

Veronica Ciantelli, "Penser l’origine : Johann Jacob Bachofen et la réhabilitation du mythe face à l’histoire"Grief. Revue sur le monde du droit n°4, Paris, Dalloz-EHESS, 2017, p. 114-121.

Florence Hulak,  "François Hartog et l’expérience du présent"in C. Lemieux, dir., Pour les sciences sociales. 101 livres, Paris, EHESS éditions, 2017, p. 275-277.

Adam Takács, "La nature historique de la construction sociale. Analyse catégorielle et réalité socio-historique chez Reinhart Koselleck"Divinatio, vol. 45-46, 2018, p. 75-88. 

Adam Takács, "Time and Matter. Historicity, Facticity, and the Question of Phenomenological Realism"Human Studies, vol. 41, n°4, 2018, p. 661-676.

Goran Gaber, "What was Critical History ? A Reading of Richard Simon's Histoire critique du Vieux Testament"History and Theory, vol. 57, n°2, 2018, p. 218-233.

Florence Hulak, "Le social et l'historique. Robert Castel face à Michel Foucault",
Archives de philosophie, vol. 81, n°2, 2018, p. 384-404.

Florence Hulak, "La guerre et la société. Le problème du savoir historico-politique chez Michel Foucault"Philosophie, n° 138, 2018, p. 61-75.

Emanuele Conte, "The order and the Volk. Romantic roots and enduring fascination of the German constitutional history"in H. Dondorp, M. Schermaier & B. Sirks, eds, De rebus divinis et humanis. Essays in honour of Jan Hallebeek, Göttingen, V&R unipress GmbH, 2019, p. 37-50.

Livres et numéros de revue

Jean-Philippe Heurtin & Danny Trom, "Se référer au passé"Poltix. Revue des scences sociales du politique, n°39, 1997. Voir ici.

Florence Hulak, Sociétés et mentalités. La science historique de Marc Bloch, Paris, Hermann, 2012. Voir ici.

Bruno Karsenti, Moïse et l'idée de peuple. La vérité historique selon Freud, Paris, Le Cerf, 2012. Voir ici.

Yannick Barthe, Les retombées du passé. Le paradoxe de la victime, Paris, Seuil, 2017. Voir ici.

Veronica Ciantelli, Bachofen. Aux origines du droit, Paris, Michalon, 2019. Voir ici.