05. Sur la science et la technologie

05. Sur la science et la technologie

Il est courant d'opposer la science et la technologie au "social" ou au "politique", dont elles seraient exemptes. La tâche des sciences sociales n'est pas tant de dévoiler comme illusoire la croyance en cette opposition que de montrer ce qui fait aux yeux des acteurs son fondement pratique. On est alors conduit à étudier à travers quels processus sociaux s'autonomisent des espaces de production de savoir scientifique et, ce qui est directement lié, à travers quelles épreuves ces espaces se confrontent aux attentes émanant des pouvoirs publics, des firmes, des associations ou des citoyens – la façon dont ces épreuves sont organisées étant ce qui limite ou permet le développement de ce que l'on peut appeler la "démocratie technique".

Articles et chapitres

Pierre Lagrange,  "Les extraterrestres rêvent-ils de preuves scientifiques ?"Ethnologie française vol. 23, n° 3, septembre 1993, p. 428-458. Disponible ici.

Cyril Lemieux, note critique sur l'ouvrage d'Isabelle Stengers, L'invention des sciences modernes (La Découverte, 1993) dans Politix. Revue des sciences sociales du politique, n°29, 1995, p. 222-226. Disponible ici.

Francis Zimmermann, "Why Haldane went to India: Modern genetics in quest of tradition", in Frédérique Appfel-Marglin & Stephen A. Marglin, eds, Decolonizing Knowledge. From Development to Dialogue, Oxford, Clarendon Press, 1996, p. 279-305

Cyril Lemieux & Yannick Barthe, "Les risques collectifs sous le regard des sciences du politique. Nouveaux chantiers, vieilles questions"Politix. Revue des sciences sociales du politique, n°44, 1998, p. 7-28. Disponible ici.

Dominique Linhardt, "Les ruses démocratiques d’un dispositif technique. Efficacité et justice dans le dispositif de prévention du terrorisme à l’aéroport d’Orly"Cahiers Velin, n°7, "Logique technique, logique démocratique : la mise en œuvre de la démocratie", 1999, p. 87-100.

Francis Zimmermann, "L'inhumanité de la bioéthique dans l'espace public français"Anthropologies et Sociétés, vol. 24, n° 2, 2000, p. 57-72. Disponible ici.

Dominique Linhardt, "L’économie du soupçon. Une contribution pragmatique à la sociologie de la menace"Genèses, n°44, 2001, p. 76-98. Disponible ici.

Yannick Barthe, "Rendre discutable. Le traitement politique d’un héritage technologique"Politix. Revue des sciences sociales du politique, n°57, 2002, p. 57-78. Disponible ici.

Yannick Barthe, "Le recours au politique ou la problématisation politique "par défaut""in Jacques Lagroye, dir., La politisation, Paris, Belin, 2003, p.475-492. Disponible ici.

Francis Zimmermann, "La casuistique dans la bioéthique américaine"in Jean-Claude Passeron & Jacques Revel, dir., Penser par cas, coll. "Enquête", Paris, Editions de l'EHESS, 2005, p. 159-170.

Yannick Barthe & Claire Mays, "Communication and Information: Unanticipated Consequences in France’s Underground Laboratory Siting Process"in S. Hayden Lesbirel & Daigee Shaw, eds., Managing Conflict in Facility Siting. An International Comparison, Cheltenham, Edward Elgar, 2005, p.155-178.

Yannick Barthe et Michel Callon, "Décider sans trancher. Négociations et délibérations à l’heure de la démocratie dialogique"Négociations, n°4, 2005, p. 115-129. Disponible ici.

Yannick Barthe & Claude Gilbert, "Impuretés et compromis de l’expertise: une difficile reconnaissance"in Laurence Dumoulin, Stéphane La Branche, Cécile Robert & Philippe Warin, dir., Le recours aux experts. Raisons et usages politiques, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2005, p. 43-62.

Yannick Barthe, "Comment traiter les débordements des sciences et des techniques ? Une brève histoire du technology assessment"in Olivier Ihl, dir., Les “sciences” de l’action publique, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2006, p. 245-262.

Edouard Gardella & Arnaud Fossier,  "Entretien avec Bruno Latour"Tracés,n°10, "Genres et catégories", 2006, p. 113-130. Disponible ici.

Cyril Lemieux, "A quoi sert l’analyse des controverses "Mil Neuf Cent, 25, 2007, p. 191-212. Disponible ici.

Pierre Lagrange, "Les soucoupes volantes existent-elles ? Comment la science se sépare de l’opinion"in Gérard Azoulay, dir., L’Espace habité, Paris, Observatoire de l’Espace/CNES, 2008, p. 25-30. Disponible ici.

Jörg Potthast, "Ethnography of a paper strip : The production of air safety"Science, Technology & Innovation Studies, vol. 4, n°1, 2008, p. 47-68. Téléchargeable ci-dessous.

Cyril Lemieux, "Rendre visibles les dangers du nucléaire. Une contribution à la sociologie de la mobilisation"in B. Lahire, C. Rosental, dir., La cognition au prisme des sciences sociales, Paris, Editions des Archives Contemporaines, 2008, p. 131-159. Téléchargeable ci-dessous.

Yannick Barthe, "Framing Nuclear Waste as a Political Issue in France"Journal of Risk Research, vol.12, n°7-8, 2009, p. 941-954.

Yannick Barthe, "Les qualités politiques des technologies. Réversibilité et irréversibilité dans la gestion des déchets nucléaires"Tracés. Revue de Sciences humaines, n°16, 2009, p.119-137. Disponible ici.

Yannick Barthe & Catherine Rémy, "Les aventures du "syndrome du bâtiment malsain""Santé publique, vol. 22, n°3, 2010, p.303–311. Disponible ici.

Catherine Rémy, "Qui est le plus humain ? La disponibilité des corps de l'homme et de l'animal pour la transplantation d'organes"Politix. Revue des sciences sociales du politique,n°90, 2010, p. 47-69. Disponible ici.

Yannick Barthe, Michel Callon & Pierre Lascoumes, "De la décision politique réversible: histoire d’une contribution inattendue de l’industrie nucléaire (française) à l’instauration de la démocratie dialogique"Revista Brasileira de Gestão Urbana, vol. 2, n°1, 2010, p. 57–70.

Yannick Barthe, "Nuclear Waste : The Meaning of Decision-making"in Luis Aparicio, ed., Making Nuclear Waste Governable. Deep underground disposal and the challenge of reversibility, Springer, 2010, p. 9-27.

Pierre Lagrange, "Les extraterrestres et la fin de la croyance populaire"in Patrick Gyger & Roland Lehoucq, dir., Sciences et science-fiction, Paris, Editions de la Martinière, 2010, p. 135-143. Disponible ici.

Yannick Barthe & Olivier Borraz, "Les controverses sociotechniques au prisme du Parlement"Quaderni, n°75, 2011, p. 63-71. Disponible ici.

Madeleine Akrich, Yannick Barthe & Catherine Rémy, "As investigações "leigas" e a dinâmica das controvérsias em saúde ambiental"Sociologias, vol.13, n°26, 2011, p. 84–127. Disponible ici.

Jörg Potthast, "Politische Soziologie technischer Prüfungen. Das Beispiel Straßenverkehrssicherheit"Leviathan, vol. 40, n° 4, 2012, p. 536-562.

Catherine Rémy, ""Men seeking monkey-glands" : the controversial xenotransplantations of Doctor Voronoff, 1910-30", French History, 28(2), 2014, p. 226-240.

David Samson,  "Les usages de la statistique dans les controverses socio-techniques : une technique juridico-politique d’objectivation ?"Cahiers Droit, Science et Technologie, n°4, 2014, p. 86-106. Disponible ici.

David Samson, "Le droit comme fabrique du réel", in D. Samson, P. Milon, dir., Révolution juridique, révolution scientifique, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2014, p. 301-322. Téléchargeable ci-dessous.

Yannick Barthe, "L'expertise scientifique vue de l’intérieur : le groupe de travail 'Radiofréquence' de  l’Afsset (2008-2009", Environnement, Risques et Santé, 2014, vol. 13, nᵒ 1, p. 28-39.

Jörg Potthast, "Wissenschaftspolitik und Science & Technology Studies",  in Dagmar Simon, Andreas Knie, Stefan Hornbostel und Karin Zimmermann, eds, Handbuch Wissenschaftspolitik, Wiesbaden, Springer, 2015, p. 157-173

Cyril Lemieux, "Confinement, déconfinement, reconfinement : la logique des controverses"in M.-F. Chevallier-Le Guyader & M. Girel, dir., Au cœur des controverses. Des sciences à l’action, Arles, Actes Sud/IHEST, 2015, p. 29-38.

Yannick Barthe, "Les controverses technologiques peuvent-elles être productives ?"in M.-F. Chevallier-Le Guyader & M. Girel, dir., Au cœur des controverses. Des sciences à l’action, Arles, Actes Sud/IHEST, 2015, p. 157-163.

Jörg Potthast, "Sozialkonstruktivistische Technikforschung"in Susanne Bauer, Torsten Heinemann und Thomas Lemke, eds, Science and Technology Studies. Klassische Positionen und aktuelle Perspektiven, Berlin, Suhrkamp, 2017, p. 99-122

Jörg Potthast, "Dienstbarkeitsarchitekturen im Widerstreit : Zur politischen Soziologie internationaler Flughäfen",  in Markus Krajewski, Jasmin Meerhoff und Stephan Trüby, eds, Dienstbarkeitsarchitekturen. Zwischen Service-Korridor und Ambient Intelligence, Tübingen, Wasmuth. 2017, p. 230-266. Téléchargeable ci-dessous.

Fanny Charrasse, "La guerre des médecines. Quand le croire se retrouve au cœur d'une crise institutionnelle"InAnalysis, vol. 3, n°3, 2019, p. 308-315.

Yannick Barthe, Mark Elam & Göran Sundqvist, "Technological Fix or Divisible Object of Collective Concern ? Histories of Conflict over the Geological Disposal of Nuclear Waste in Sweden and France"Science as Culture, 2019. Disponible en ligne.

Jörg Potthast, "Fehlermeldungen und Elitenversagen im am Beispiel des Öffentlichen Verkehrs"Diagonal, n°40, 2019, p. 221-243.

Livres et numéros de revue

Pierre Lagrange, "Science/Parascience. Preuves et épreuves"Ethnologie française. vol.23, n°3, 1993. Voir ici.

Cyril Lemieux, "Politiques du risque", Politix. Revue des sciences sociales du politique, 44, 1998. Voir ici.

Dominique Cardon & Jean-Philippe Heurtin, "Sciences, malades et espace public"Réseaux, vol. 17, n°95, 1999. Voir ici.

Michel Callon, Pierre Lascoumes & Yannick Barthe, Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, Paris, Le Seuil, 2001. Traduction en anglais: Acting in an Uncertain World. An Essay on Technical Democracy, Cambridge (Ma), The MIT Press, coll. "Inside Technology", 2009. Voir ici.

Yannick Barthe, Le pouvoir d’indécision. La mise en politique des déchets nucléaires, Paris, Economica, coll. "Études Politiques", 2005. Voir ici.

Jörg Potthast, Die Bodenhaftung der Netzwerkgesellschaft. Eine Ethnografie von Pannen an Großflughäfen, Bielefeld, Transcript, 2007. Voir ici.

Madeleine Akrich, Yannick Barthe & Catherine Rémy, dir., Sur la piste environnementale. Menaces sanitaires et mobilisations profanes, Paris, Presses des Mines, 2010. Voir ici.

Archives vidéo et sonores

"Que nous apprend l'analyse des controverses scientifiques ? Un point de vue sociologique" : intervention de Cyril Lemieux à l'ENS Lyon, mars 2010. Voir la vidéo.

"Le processus de décision autour des déchets nucléaires", intervention de Yannick Barthe lors du premier week-end de formation de la Conférence de citoyens organisée sur le projet Cigeo, décembre 2013. Voir la vidéo.

"Confinement, déconfinement, reconfinement : la logique des controverses", interview de Cyril Lemieux en marge du colloque "La controverse: enjeux scientifiques, enjeux de société", IHEST, juillet 2013. Voir la vidéo.
 

Document(s) à télécharger