15. Sur Michael Pollak et son œuvre

Il y a trente ans, le sociologue Michael Pollak nous quittait, nous laissant en héritage une œuvre originale, rigoureuse et libre à la fois.
Construite à partir de multiples objets d’enquête (nazisme et antisémitisme, épidémie de sida, gestion des risques technologiques, usages du langage et problème de « l’indicible », comparaison internationale et circulation internationale des idées…), cette œuvre pose les bases d’une analyse réflexive où les sciences sociales s’envisagent depuis leurs effets politiques et leur interdépendance avec l’État. Elle propose, dans ce cadre, un dialogue renouvelé entre sociologues et historiens, dans lequel la psychanalyse se trouve à son tour interpellée. Cohérente avec elle-même, elle s’affirme comme une défense en actes d’une conception internationale des sciences sociales et assume résolument de faire bénéficier les « profanes » des effets réflexifs et émancipateurs de ces sciences.

Retrouvez ici, pour certains pour la première fois disponibles sous forme numérisée, les principaux textes de Michael Pollak qui serviront d'appui à la journée que le LIER-FYT organise le 16 mai prochain en sa mémoire.

En savoir plus

  • Politiques des sciences sociales.

La planification des sciences sociales (1976)

L'efficacité par l’ambiguïté (1975)

Paul Lazarsfeld, fondateur d'une multinationale (1976)

  • Mouvements antinucléaires.

La régulation technologie - le difficile mariage entre le droit et la technologie (1982)

  • Sida et homosexualité.

Les homosexuels et le sida (1988)

L’homosexualité masculine, ou le bonheur dans le ghetto (1982)

  • Vienne 1900.

Cultural innovation and social identituy in fin-de-siecle Vienna (1987)

L'esprit Autrichien (1988)

Vienne 1900. Une identité blessée (1984)

  • Nazisme et politique raciale.

Des mots qui tuent (1982)

Rassemwahn und Wissenschaft (1990)

Une politique scientifique (1989)

Utopie et échec d'une science raciale (1986)

Interpréter et définir : Droit et expertise scientifique dans la politique raciale nazie (1985).

  • Sociologie et psychanalyse.

La gestion de l'indicible (1986)

Mémoire, oubli, silence (1993)

Recherche des textes et numérisation: Quentin Armand.