Marguerite Déon

Marguerite Déon

Doctorant.e
Pôle sociologie
Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas

Représentante des doctorant.es

Marguerite.deon@ehess.fr

Domaines de recherche

Sociologie militaire - Sociologie du corps - Genre - Politiques publiques - Egalité - Ethnographie - Comparatisme.

Présentation de la thèse

Sous la direction de Yannick Barthe (LIER-FYT) et la co-direction d’Anne Muxel (CEVIPOF, IRSEM), cette thèse a pour titre provisoire : "L’intégration des femmes aux unités opérationnelles et le problème des différences physiques. Une sociologie politique comparée des modèles militaires français et norvégiens".

Depuis plusieurs années, l’Union européenne cherche à promouvoir l’égalité professionnelle entre hommes et femmes. L’engagement du Ministère des Armées françaises dans cette politique a pris un nouvel élan avec le lancement de "l’acte II de la mixité" en 2018. Il convient d’analyser ces mutations récentes en train de se faire à l’aide des outils de la sociologie politique comparée et de l’ethnographie. Le principal problème qui semble se poser et ce, malgré la politique dite "volontariste" entreprise par l’institution militaire, reste l’intégration des femmes aux unités opérationnelles et combattantes. Ces unités cristallisent les questions de performances physiques et demeurent en pratique très peu accessibles aux femmes. Pour mieux saisir les différents enjeux autour des femmes combattantes dans l’armée, cette thèse se propose d’effectuer une étude comparative avec le modèle norvégien de formation des forces spéciales, les Jegertroppen.

Doctorante contractuelle. Allocation doctorale de la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS) du Ministère des Armées (2020-2023).

Enseignements

2020-2021 : Institut Catholique de Paris. Chargée d’enseignement (TD) "Écrire et restituer les sciences sociales" (L3) et "Sociologie politique" (L1).

Tous les contenus associés