Florence Hulak

Florence Hulak

Chercheur.e associé.e
Pôle philosophie

florence.hulak@univ-paris8.fr

Présentation

Florence Hulak est philosophe, maîtresse de conférences au département de science politique de l’université Paris 8. Ses recherches abordent les problèmes épistémologiques et politiques propres à la théorie de l’histoire à travers l’étude de la connaissance historique. Dans cette perspective, elle a travaillé dans sa thèse sur l’histoire français de l’École des Annales (principalement L. Febvre et M. Bloch), et étudié en parallèle la théorie de l’histoire de la philosophie politique contemporaine (notamment C. Castoriadis, C. Taylor, J. Rancière, M. Foucault). Son projet de recherche actuel porte sur les formes d’histoire de la société développées par les premières sciences sociales et historiques, françaises (notamment H. Saint-Simon, A. Thierry, E. Durkheim) et allemandes (notamment K. Marx, G. Schmoller, O. von Gierke, M. Weber). Il vise à montrer que ces théories de l’histoire constituent le point d’articulation des visées épistémologiques et politiques de ces sciences, et en tant que tel le socle de leur discours critique.

Publications

Livres

(Édition scientifique), Émile Durkheim, Sociologie politique. Une anthologie. Paris, PUF, 2020.

(Dir. avec C. Girard), Philosophie des sciences humaines. Tome 2, Méthodes et objets, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque d’histoire de la philosophie », 2018.

 Sociétés et mentalités – La science historique de Marc Bloch,Paris, Hermann, coll. « Philosophie », 2012.

(Dir. avec C. Girard), Philosophie des sciences humaines. Tome 1, Concepts et problèmes, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque d’histoire de la philosophie », 2011

Parmi les derniers articles parus

« Michel Foucault et E. P. Thompson. Penser la résistance », in A. Brossat et D. Lorenzini (dir.), Foucault et… Les liaisons dangereuses de Michel Foucault, Paris, Vrin, p. 185-201, 2021 (à paraître).

« La guerre et la société. Le problème du savoir historico-politique chez Michel Foucault », Philosophie, n°138, 2018, p. 61-75.

« La comparaison », in F. Hulak et C. Girard (dir.), Philosophie des sciences humaines. Méthodes et objets, Paris, Vrin, 2018, p. 193-225.

« Société de cour ou société bourgeoise. La sociogenèse de la modernité chez Norbert Elias », in C. Pagès (dir.), Norbert Elias et les disciplines, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 2018, p. 85-109

« Le social et l’historique. Robert Castel face à Michel Foucault », Archives de philosophie, T81, 2018, p. 387-404.

« Le sujet historique de la critique sociale. E. P. Thompson et le concept de “Working class” », Actuel Marx, n°63, 2018/1, p. 149-170.

« ¿ Es la genealogía foucaultiana una nueva forma de historia ? », Conceptos Historicos, 3(4), 2017, p. 62-83.

« Le tribunal de l’histoire. Vérité historique et vérité judiciaire », Revue philosophique de la France et de l’étranger, T141, 2016/1, p. 3-21.

« L’objectivité en histoire – Retour sur le débat Paul Ricœur / Louis Althusser », in F. Fruteau de Laclos et G. Bianco (dir.) L’angle mort des années cinquante, Paris, Presses de la Sorbonne, 2016, p. 107-122

« Sociologie et théorie socialiste de l’histoire. La trame saint-simonienne chez Durkheim et Marx », Incidence, 11, 2015, p. 39-62

« Michel Foucault, la philosophie et les sciences humaines : jusqu’où l’histoire peut-elle être foucaldienne ? », Tracés – Hors série 2013 : « Philosophie et sciences sociales : les enjeux de la conversion », octobre 2013.

« L’avènement de la modernité. La commune médiévale chez Max Weber et Emile Durkheim », Archives de philosophie, 76, Hiver 2013.

« Science historique et sociologie chez Georg Simmel », Sociologie et sociétés, Presses de l’Université de Montréal, vol. 44, n°2, 2012, pp. 75-94.

Champs de recherche

Théorie de l’histoire, philosophie des sciences sociales, philosophie politique.

Coordonnées professionnelles

Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis
Département de science politique
2 rue de la Liberté
93526 Saint-Denis, Cedex

Tous les contenus associés

Publication(1)