Auréliane Couppey

Auréliane Couppey

Doctorant.e
Pôle sociologie
Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas

aureliane.couppey@ehess.fr

Champs de recherche

Processus de victimisation - Masculinités - Violences conjugales - Couple - Famille - Antiféminisme.

Thèse

Déclarer être victime de violence au sein du couple semble, pour un homme, compliqué. En effet, il s‘agit au premier abord d’aller contre des représentations de la masculinité, mais aussi de dénoncer une femme violente, ce qui paraît également contraire aux normes de genre.

Mon travail, mené dans le cadre d’une thèse de doctorat (bourse doctorale de l’EHESS 2019-2022) sous la direction de Yannick Barthe, s’attache à étudier la manière dont des "agents victimisateurs" permettent à ces hommes d’endosser l’étiquette victimaire et d’être accompagnés tout au long de leur parcours. Il s’agit de voir si cette victimisation masculine, qui va de pair avec la dénonciation d’une violence féminine, se fait en se détachant des normes de genre, pour mettre en avant une catégorie de victime et de perpétreur.ice neutre, ou si des représentations de genre restent mobilisées afin de rendre le discours des victimes crédibles.

Ce travail repose sur une enquête ethnographique menée auprès de structures associatives prenant en charges des victimes, et sur une série d'entretiens effectués avec des hommes ayant contacté ces structures.

Tous les contenus associés