Manuel Houssais

Manuel Houssais

Doctorant.e
Pôle sociologie
Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas

houssais.manuel@free.fr

Thèse

Thèse préparée sous la direction de Michel de Fornel. Intitulée: "Comment enseigne-t-on la création ?.

Thèmes de recherches

Interactions verbales, création artistique, enseignements, école des beaux-arts, linguistique interactionnelle

Présentation

Les écoles supérieures d’arts – les beaux-arts - sont une institution artistique délaissée des traditionnelles questions qui agitent les mondes de l’art. A cela plusieurs raisons, dont une des plus prégnantes est qu’elle n’est pas ouverte au public hormis événements ponctuels. Pourtant, c’est ici que tout commence pour de nombreux artistes et c’est ici que se cristallisent et se reflètent les questionnements, les positions, les idéologies passés et actuels des arts plastiques. Ses frontières, si elles ne laissent passer le public qu’occasionnellement sont poreuses à l’ambiance du champ dans lequel elle s’inscrit. Les enseignants sont souvent des acteurs importants de ce champ, que se soit par leur actualité institutionnelle (beaucoup sont artistes) ou, de façon plus évidente, par leur implication sociale et relationnelle. Les étudiants, à leur contact, vont apprendre à connaitre les lieux, les acteurs, les réussites, les polémiques de ce macrocosme et à en maitriser les implicites, les règles tacites, les manières de faire pour y évoluer. En cela, l’école est dans une évidente continuité avec les habitudes et thématiques de l’art contemporain.

Parmi les multiples formes que peut prendre l’enseignement de l’art, une des plus fréquentes est le suivi individuel de projet. Les suivis de projets sont des situations interactionnelles faisant participer, dans sa forme minimale, un enseignant et un étudiant afin de discuter le projet de l’étudiant. Par projet, entendons le processus de création qui tend vers l’apparition d’une œuvre. Le projet peut être initié par un sujet donné dans le cadre d’un cours (Atelier ou ARC) ou être personnel. Les suivis de projets apparaissent comme un lieu où se manifeste le travail collectif et se dévoile les instruments de l’art. Le processus de création est explicité, les intentions et motivations sont exprimées, parfois partiellement, maladroitement ce qui donnera lieu à des reformulations, des demandes de précisions pour s’assurer un minimum d’intercompréhension entre l’étudiant et l’enseignant. Les règles, les codes, les habitudes et attentes en matière de création contemporaine apparaissent aussi en filigranes des évaluations – critiques ou compliments – porté par les enseignants.

En utilisant l’appareil conceptuel et méthodologique de la linguistique interactionnelle et en particulier de l’analyse de conversation, nous essaierons de montrer comment les participants à cette situation construisent l’échange verbal et en quoi cette conversation peut tenir lieu de ressource pour le processus de création. Il y a des ressources évidentes et identifiées comme telles. Les noms d’artistes ou les descriptions d’œuvres données en référence par l’enseignant en sont des exemples manifestes. Là, n’est pas le centre de notre attention. Il s’agit, en effet, de porter notre regard sur la mécanique propre à l’interaction verbale. Comment l’étudiant fait le récit de son projet ? Comment ce récit participe à stabiliser un projet encore largement indéterminé ? Quel rôle tient le questionnement de l’enseignant ? Comment les mécompréhensions, les ambiguïtés, les équivoques contribuent à l’activité heuristique ?

Formation

Oct. 2015 – EHESS Paris

Doctorat en Sciences Sociales « Arts et Langages, Théorie et pratique du langage et des arts ».

2014 - 2015 : EHESS Paris

Master 2 en Sciences Sociales « Arts et Langages, Théorie et pratique du langage et des arts » : mention très bien

« Le bilan dans les écoles des Beaux-arts, Approche conversationnelle d’une situation d’évaluation »

2013 - 2014 : EHESS Paris

Auditeur libre

2006 - 2011 : Ecole des Beaux-Arts d’Angers

DNSEP Art/Média

DNAP Art : félicitation du jury

2005 - 2006 : LISAA (L’Institut Supérieur des Arts Appliqués) - Nantes

Programme d’un an de mise à niveau en arts appliqués (MANAA)

Tous les contenus associés