Type et date de soutenance

Pour une histoire environnementale des idées politiques. Recherches sur la genèse de l'impasse climatique

Soutenance du dossier pour l'habilitation à diriger des thèses de Pierre Charbonnier (LIER-FYT) intitulé "Pour une histoire environnementale des idées politiques. Recherches sur la genèse de l'impasse climatique".

Collège de France. Salle 4 - 28 mai 2019 - 14h-18h.

Membres du jury : Lorraine Daston (Max Planck Institute Berlin) - Philippe Descola (Collège de France & EHESS) - Bruno Karsenti (EHESS, garant) - Justine Lacroix (ULB) - Bruno Latour (Sciences Po).

Présentation : Ce dossier d'habilitation rassemble des travaux menés dans le champ de la philosophie des sciences sociales et de la philosophie environnementale depuis 2012. Le manuscrit qui en constitue le premier et principal volume s'intitule Abondance et liberté. De la révolution industrielle au changement climatique. Il consiste en une inversion des termes ordinaires de la philosophie écologique : au lieu de chercher dans le passé les sources d'une valorisation morale et politique des choses naturelles pour donner de la continuité à l'idéal écologique, il interroge la tradition politique moderne comme une succession de prescriptions et de controverses au sujet des choses, ressources, territoires, qui ne se réduit pas à un bon ou un mauvais usage de la nature. Le fil conducteur de l'histoire proposée et de l'argument défendu est la tension entre abondance matérielle et processus d'autonomisation du social : on démontrera que la conquête de l'autonomie, loin d'être un dispositif contribuant à couper les ponts entre nature et société, s'est construite dans une confrontation permanente avec le monde matériel. La liberté moderne peut donc faire l'objet d'une histoire matérielle, qui mêle l'usage des terres, la propriété, la souveraineté territoriale, les échanges écologiques entre continents. Au terme de cette histoire se situe l'énigme caractéristique du présent historique, à savoir l'impossibilité de faire vivre ce mouvement d'émancipation dans les termes qui ont permis de le construire, à savoir sur la base d'une illimitation des forces productives.

En savoir plus sur Pierre Charbonnier.