Type et date de soutenanceSoutenance de thèse

La représentation métaphorique du temps dans la construction des images filmiques. Intégration conceptuelle, multimodalité et expérience temporelle

Michel De Fornel

Soutenance de thèse de Dimitra Giannakou (LIER-FYT), sous la direction de Michel de Fornel (LIER-FYT).

Membres du jury : 

  • Michel de Fornel (LIER-FYT, directeur de la thèse)
  • Gian-Maria Tore (Université du Luxembourg)
  • Olivier Baude (Huma-Num)
  • Barbara Le Maître (Université de Nanterre)
  • David Piotrowski (UMR Histoire des théories linguistiques)
  • Joséphine Jibokji (Université de Lille)

Résumé : 

Inspirée par les travaux en linguistique cognitive portant sur le rôle fondamental de la métaphore dans la conceptualisation des concepts abstraits, cette recherche propose une analyse approfondie des mécanismes d’émergence du sens temporel dans les images cinématographiques. Nous avons étudié, d’un côté les processus de la conceptualisation métaphorique du temps et la construction de son sens dans différents contextes de représentation ; de l’autre, nous avons exploré les différentes formes de représentation de la structure conceptuelle du temps dans le langage cinématographique. Avec une analyse minutieuse d’un ensemble important de scènes de films d’époques différentes, nous essayons de mettre en lumière la structure interne du discours filmique, afin de comprendre comment celui-ci peut déclencher une expérience temporelle et la communiquer au spectateur. À l’instar de la linguistique cognitive qui a utilisé le langage comme voie d’accès à l’étude des phénomènes cognitifs, nous avons utilisé le langage cinématographique comme une loupe pour étudier comment l’être humain se représente le temps dans un langage monomodal et multimodal. La représentation ciné-métaphorique de plusieurs concepts temporels (comme "Le temps est un objet en mouvement", "Le passé est devant l'observateur, "le changement est mouvement", etc.), la subjectivation du temps exprimée selon l’expérience du personnage, le temps dans son état pur et beaucoup d’autres aspects temporels sont étudiés et approfondie. Pour ce faire, nous recourons aux outils d’analyse proposés par les sciences cognitives (la théorie de la Métaphore Conceptuelle, le système théorique de l’Intégration Conceptuelle, la théorie de la multimodalité, les "schémas d’images", le modèle cognitif "Alignement Symétrique d’Objets" et les "Image Metaphors") et nous les mettons à l’épreuve afin de déterminer qu’ils peuvent offrir à la compréhension de la structuration métaphorique du temps dans le langage cinématographique. Malgré des travaux importants, le statut sémiotique et multimodal de la Métaphore visuelle et filmique reste encore peu exploré et cette thèse souhaite contribuer à la création d’un domaine d’études interdisciplinaire qui lui soit consacré.