LabEx TEPSIS

LabEx TEPSIS

Transformation de l’Etat, politisation des sociétés et institution du social

Le labex TEPSIS fédère 14 unités partenaires : l'IRIS UMR 8156,  le CESSP UMR 8209, le CMH UMR 8097, le CRH UMR 8558, le CEMS FRE 2023, le LIER-FYT UMR 8065, le CERCEC UMR 8083, le MASCIPO UMR 8168, le CESPRA UMR 8036, le CERMES3 UMR 8211, le CEMAf UMR 8171, le CETOBAC UMR 8032, le CADIS UMR 8039, le CERA à l'ENA.

Yannick Barthe, membre statutaire du LIER-FYT, est membre du bureau exécutif du LabEx.

Francesco Callegaro, membre associé au LIER-FYT, a été post-doctorant au LabEx (2013-2015) et a participé au lancement de L’Encyclopédie des sciences sociales du politique.

Pierre Nocérino et Noémi Casati, doctorants au LIER-FYT, bénéficient d'un contrat doctoral du LabEX Tepsis.

Tepsis finance le programme "Le pouvoir des victimes" porté par plusieurs chercheurs du LIER.

Plusieurs membres du LIER-FYT contribuent à L’Encyclopédie des sciences sociales du politique.

Les objectifs du LabEx :

Face à l’hyperspécialisation des sciences sociales contemporaines, le LABEX TEPSIS vise la création de la première plateforme française et européenne de recherches nationales et internationales de Sciences historiques et sociales du politique. Il se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. TEPSIS s’inscrit dans le cadre du projet d’initiative d’excellence « Paris Novi Mundi Université » (PNMU) porté par le PRES HESAM, et rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 13 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.

Les priorités du programme TEPSIS se déploient selon trois axes : 1/ Transformation de l’Etat 2/ Politisation des Sociétés 3/ Institution du Social, qui se déclinent en neuf chantiers de recherche et d’enseignement pilotés par des équipes pluridisciplinaires associant plusieurs UMR : Historicité de l’Etat ; Fragilité de l’Etat ; la politique au delà et en deçà de l’Etat ; Temps politiques, discontinuités territoriales, mobilisations ; Rapports ordinaires au politique ; Légitimité et délégitimation des élites ; La construction politique des subjectivités ; La structuration de l’ordre social ; Différenciations sociales et inégalités, et en deux opérations transversales fédératrices : L’Encyclopédie des sciences historiques et sociales du politique, matérialisation concrète du travail commun des équipes de TEPSIS, éditée en ligne, et Le Répertoire raisonné du politique, base de données évolutive, premier outil de veille des formes du politique à l’échelle internationale.

Le programme d’enseignement de TEPSIS associe la formation des futurs chercheurs d’excellence et le souci de la diversification de leur insertion professionnelle par 1) La création d’une formation de haut niveau favorisant les parcours internationaux à l’intérieur du PNMU’s International Master College (IMC). Ce parcours TEPSIS ira du L3 au PhD et associera mobilité internationale et pluridisciplinarité. 2) Des actions transversales destinées aux doctorants : création d’un fonds d’intervention pour la mobilité, financement d’ateliers internationaux, diversification de l’insertion par l’organisation d’un Job Market.

La communication scientifique et la valorisation passeront par trois dispositifs, articulés avec ceux mis en place par PNMU :

1) Diffusion des avancées de TEPSIS par l’édition de L’Encyclopédie des sciences historiques et sociales du politique, le lancement d’une collection TEPSIS et la création du fonds documentaire, Répertoire raisonné du politique. S’y ajoutera un programme pour faciliter l’accès des jeunes chercheurs à toutes les formes d’édition.

2) Agenda TEPSIS : ce partenariat entre médias, école de journalisme et chercheurs organisera des réunions destinées aux décideurs et aux citoyens ainsi que la production et la diffusion de travaux de synthèse.

3) Les Cercles d’échange et de projets TEPSIS ont pour objectif de diversifier les échanges entre chercheurs et acteurs publics, institutionnels, économiques et sociaux pour faire naître et accompagner projets de recherche, travaux d’expertise et de diffusion des connaissances, voire opération de formation.

Pour plus d'informations sur Tepsis et pour suivre les actualités du LabEx, consultez le carnet en ligne tepsis.hypotheses.org