Pierre Nocérino

Pierre Nocérino

Post-doctorant.e
Pôle sociologie
Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas

pierre.nocerino@gmail.com

Présentation

Pierre Nocérino a soutenu, en novembre 2020, une thèse intitulée Les auteurs et autrices de bande dessinée. La formation contrariée d’un groupe social (sous la direction de Cyril Lemieux). Celle-ci s’appuie sur la description (ethnographique notamment) des activités quotidiennes de travail comme des moments de mobilisations collectives d’auteurs de bandes dessinées. Cela a permis de montrer que tous les auteurs et autrices, malgré leurs différences, sont confrontés à une grande variété d’épreuves dans le travail, lesquelles compliquent la poursuite de leurs activités. Si certaines personnes se rendent responsables des difficultés (ou des réussites) rencontrées, d’autres au contraire s’en servent comme opérateurs de mobilisation (en comparant et mutualisant leurs expériences pour élaborer des revendications au sein de divers collectifs). Ainsi, la thèse permet une meilleure compréhension des différents processus de politisation mis en place par des auteurs de bandes dessinées. L’analyse de ces processus a dès lors permis de rendre compte des évolutions de ce groupe professionnel, qu’il soit en train de se faire ou, à défaut, de se défaire.

Cette recherche sur les processus de politisation trouve un prolongement dans une recherche postdoctorale menée dans le cadre du projet ANR COVIPOL, qui interroge les relations entre crise sanitaire et processus de politisation dans divers milieux professionnels.

Parallèlement à ces recherches, il explore les différents usages possibles du médium « bande dessinée » au sein de sa pratique de la sociologie. Ces différentes tentatives, qu’elles relèvent de l’expérimentation méthodologique (comme une « ethnographie dessinée ») ou de la vulgarisation, font l’objet d’une publication régulière sur un blog (socio-bd.blogspot.com).

Publications (sélection)

- Publications académiques 

« Les auteurs et autrices de bande dessinée. La formation contrariée d’un groupe social », Thèse de sociologie sous la direction de Cyril Lemieux, EHESS, Paris, 2020.

« Faire groupe entre la poire et le fromage. Informalité et autonomie dans le travail des auteurs et autrices de bd », Sociologie du travail [En ligne], 2020, vol. 62, no 3.

(Avec L. Mazé), « Analyser l’accueil des personnes âgées en institution. De l’autonomie aux transferts de responsabilité ». ethnographiques.org[En ligne], Numéro 35, 2017.

« Trois ficelles du métier d’ethnographe », Recherches qualitatives, Hors-Série « les Actes », n° 22, p. 59-75. (Consultable ici).

« Ce que la bande dessinée nous apprend de l’écriture sociologique », Sociologie et sociétés, vol. 48, n°2, automne 2016, p. 169-193. (Consultable ici).

- Réflexions méthodologiques sur l'écriture en sociologie 

« Faire de la sociologie en bande dessinée (ou l’inverse) », dans C. de Hosson, L. Bordenave, N. Décamp, P.L. Daurès (éd.), Actes de la 2e édition du colloque international Telling Science Drawing Science, IREM de Paris, Paris, p. 132-136 (Consultable ici).

« Observations et enquêtes ethnographiques : trucs et astuces », Carnet des étudiants du Master de sociologie générale de l’EHESS [En ligne], publié le 1er juillet 2019.

« Sociologie de l’humour, humour de la sociologie », Carnet des étudiants du Master de sociologie générale de l’EHESS [En ligne], publié le 14 juin 2019.

« L’art de l’état de l’art », Carnet des étudiants du Master de sociologie générale de l’EHESS [En ligne], publié le 5 avril 2019.

« Parce que c’est mon projet (de recherche) », Carnet des étudiants du Master de sociologie générale de l’EHESS [En ligne], publié le 3 août 2018. 

- Diffusion des savoirs

« Publish or publish (wisely) », European Sociologist[En ligne], n°41, avril 2017.

(Avec L. Mazé), « Ma thèse en 28 cases », Poster réalisé dans le cadre du Labex Tepsis, exposé lors du colloque « L’effondrement des sociétés », BNF, Paris, 16 et 17 décembre 2015. (reposté en ligne sur le site Politika.io).

Presentation

In November 2020, Pierre Nocérino defended a thesis entitled Les auteurs et autrices de bande dessinée. La formation contrariée d'un groupe social (Comics creators. The thwarted formation of a social group) supervised by Cyril Lemieux. This PhD dissertation describes the daily work activities as well as the moments of collective mobilizations (in particular through ethnographic observations). Indeed, This description has shown that, despite their differences, comics authors all mention “pleasurable” situations associated with the act of creation, but also forms of work-related “suffering”. While some comics authors take responsibility for these particular experiences, others use them as mobilization operators, which then allow them to share these experiences.
This analysis allows to understand the reasons of both the successes and failures of the professional group’s constitution.

This research on politicization processes finds an extension in a postdoctoral research conducted within the ANR COVIPOL project, which questions the relations between sanitary crisis and politicization processes in various professional fields.

Alongside this research, he explores the different possible uses of the medium "comic art" within his practice of sociology. These different attempts, whether they are methodological experiments (such as a "drawn ethnography") or popularization, are regularly published on a blog (a number of articles have been translated into English: socio-bd.blogspot.com).

Tous les contenus associés

Soutenance(1)

2020