Noemi Casati

Noemi Casati

Docteur
Pôle sociologie
Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas

noemi.casati@gmail.com

Champs de recherche

Parole raciste ; conversations ordinaires ; processus d’altérisation et d’infériorisation ; parole publique ; liberté d’expression ; normes de parole ; critique morale ; problématisation et politisation ; méthodes qualitatives; sociologie politique ; anthropologie linguistique.

Thèse en cours : « La parole décomplexée ? La référence aux appartenances ethno-raciales dans le quotidien des habitant.e.s de deux villes européennes gérées par l’extrême droite »

A partir d’une enquête comparative entre Béziers (Occitanie, France) et Raguse (Sicile, Italie), mon travail de thèse, sous la direction de C. Lemieux, analyse les références aux appartenances et aux différences ethno-raciales dans les conversations quotidiennes. En m’appuyant sur des données recueillies lors d'interactions formelles et informelles, publiques et privées, je m’intéresse à la réflexivité langagière ordinaire autour des catégorisations ethno-raciales.

La problématique principale se situe au niveau de la comparaison internationale. Béziers et Raguse sont deux villes de taille équivalente qui, sur le papier, présentent une situation démographique, urbaine et socio-économique très similaire. Elles sont aussi gérées toutes les deux par une Mairie soutenue par des partis d’extrême droite populiste. On pourrait s'attendre à ce que sur le deux terrains les habitants formulent l’altérité de façon semblable, et qu’ils réfléchissent de la même manière aux normes qui devraient réguler la parole à ce sujet. Plusieurs mois de recherche empirique sur les deux terrains montrent, au contraire, que ces discussions prennent des directions très différentes dans les deux villes. Si les appartenances et les différences ethno-raciales peuvent émerger dans les conversations ordinaires à Béziers tout comme à Raguse, leur expression est gérée collectivement de façon très dissemblable sur les deux terrains. Comment se fait-il alors que les habitants de deux villes si similaires sur le papier aient des conversations si différentes sur les mêmes sujets ? Qu’est-ce qui fait que la réflexivité langagière ne porte pas sur les mêmes aspects du discours ? Mes résultats préliminaires indiquent que la réponse pourrait se trouver dans le type d'organisation sociale et la manière dont les acteurs se pensent par rapport à l’Etat, ce qui affecte les normes qui règlent l'expression des opinions individuelles et la façon de gérer les désaccords.

Doctorante contractuelle, bourse doctorale du Laboratoire d’Excellence TEPSIS.

Parcours académique

Master II de Recherche, Anthropologie sociale et ethnologie, EHESS Paris.

BA Hons, Arabic Language and Middle Eastern Studies, University of Cambridge.

Publications principales

(à paraître) Casati, Noemi. « ‘On est bien obligé de le dire à un moment donné’: Affrontements méta-lexicaux sur les catégories ethno-raciales », Tracés, n°43 Instabilités sémantiques (coordonné par Thomas Angeletti, Juliette Galonnier et Manon Him-Aquilli)

2022 Casati Noemi et Silvia Pasquetti, « How Place Matters for Migrants’ Socio‑Legal Experiences: Local Reasoning about the Law and the Importance of Becoming a ‘Moral Insider’ », Qualitative Sociology, Online First. https://doi.org/10.1007/s11133-021-09503-1

2021 Casati, Noemi. « Ce que Fouad reproche à la gauche », Germinal n°3 La politique des classes populaires (coordonné par Cyril Lemieux et Marion Fontaine). https://revuegerminal.fr/2021/11/14/numero-3-la-politique-des-classes-populaires/

2019 Pasquetti Silvia, Noemi Casati, et Romola Sanyal, « Law and Refugee Crises, » Annual Review of Law and Social Sciences, Vol. 15: 289-310. https://doi.org/10.1146/annurev-lawsocsci-101518-042609

2017 Casati Noemi, « How Cities Shape Refugee Centres: ‘Deservingness’ and ‘Good Aid’ in a Sicilian Town, » Journal of Ethnic and Migration Studies 44 (5): 792-808. https://doi.org/10.1080/1369183X.2017.1354689

2016 Casati Noemi, « Political Participation in a Palestinian University: Nablus Undergraduates’ Political Subjectivities through Boredom, Fear and Consumption, » Ethnography 17 (4): 518-38. https://doi.org/10.1177%2F1466138116649976

Parmi les dernières communications

2022 « Pourquoi est-ce si difficile de parler des gitans ? ». Intervention sur invitation dans le cadre du Festival Tziganes à la Rencontre, auprès de professionnels du social, Agde, 8 septembre.

2022 « Parole taboue ou parole libérée ? Recours et non-recours aux catégorisations raciales ». Intervention sur invitation dans le cadre du Groupe d’analyse des pratiques professionnelles, auprès de professionnels du social et de représentants des institutions locales, séance “Discriminations”, Montpellier, 1 avril.

2022 Participation à la table ronde « Les sciences sociales peuvent-elles nous aider à rendre explicables et prévisibles les évolutions contemporaines des classes populaires ? ». Demi-journée d’études sur les classes populaires et la gauche. Que peuvent en dire les sciences sociales ?, SciencesPo Paris, 2 mars.

2021 « Attributions ordinaires de racisme et d’angélisme : apprendre l’interdiscursivité à Béziers », intervention au séminaire du département INTEGER, IC Migrations, Paris, 10 décembre.

2021 « Dire les appartenances et les différences culturelles à Béziers (France) et à Raguse (Italie) : ce que les prises de parole ordinaires nous disent des nations », table ronde sur le comparatisme international, séminaire du laboratoire LIER-FYT, île d’Oléron, 24 septembre.

2021 ‘How Should We Talk About This?’ Metadiscursive Ideals In A French Populist Municipality, European Sociological Association, Research Stream 06–Politics of Engagement, en ligne, 2 septembre.

2019 ‘Dès que tu dis qu’il y a un problème, t’es tout de suite classé raciste !’ Classements moraux et processus de politisation. Association Française de Sociologie. Aix-en-Provence, 27-30 août.

2019 Peut-on prendre au sérieux la qualification ‘Je ne suis pas raciste, mais…’? Efforts de distanciation et réflexivité expressive dans une ville moyenne. Qualifier le racisme: faire bouger les définitions. Université Paris-Diderot, 24-5 juin.

2018 Shared spaces, moral norms and political reflections: discussing “incivility" in a populist municipality in France. Diversity, Threat and Morality in Urban Spaces, Université de Tübingen, Allemagne, 12 octobre.

Animation scientifique

2021 Organisation de la demi-journée « Parole et normativité en interaction. (Dé)constructions ordinaires du racisme et de l’antiracisme dans les échanges situés », séminaire de département INTEGER, Institut Convergences Migrations, Paris, 10 décembre.

Responsabilités éditoriales

Peer reviewer pour Journal of Ethnic and Migration Studies (2018), Sociological Theory (2019), Journal of Immigrant and Refugee Studies (2019, 2022),  Sociální studia / Social Studies (2022) et Qualitative Sociology (2022).   

Enseignements

Sociologie contemporaine – niveau L1, TD, 36h, Université Paris Est Créteil, 2020/2021

Oralité et interaction – atelier doctoral, 24h, EHESS, 2019/2020 (avec F. Houssais)

Introduction à la sociologie du droit – niveau Master 1, CM et TD, 51h, ENS Paris, 2018/2019

Traduction en sciences sociales (anglais-français) – atelier doctoral, 21h, EHESS, 2018/2019 (avec N. Plouchard-Engel, M. Van Effentere et S. Vennetier)

Tous les contenus associés

Soutenance(1)

2023

Evénement(1)

2022

Langage et processus de réflexivité

Demi-journée d’étude du LIER-FYT.
Date et type d'événement

- Journée(s) d'étude

Demi-journée d’étude du LIER-FYT du 3 juin 2022 14h-18h Organisateurs : Michel de Fornel, Edouard Gardella & Cyril Lemieux Langage et...