Maria Rosaria Marella

Correspondant.e à l'étranger - Italy
Pôle droit

Maria Rosaria Marella est professeure de droit privé à l'Université de Pérouse, où elle enseigne le droit civil et dirige le cours de doctorat en "Sciences juridiques" et la clinique juridique "Santé, environnement et territoire". Plusieures fois professeure invitée à l’Ehess, M.R. Marella s’intéresse à la théorie critique du droit et à la théorie féministe. Dans ses écrits, elle a accordé une attention particulière à la famille, à la nature juridique du corps, à la discipline des relations sexuelles, aux droits de la personne, au droit de propriété et aux biens communs. Ses recherches actuelles portent sur le droit de la propriété et la tension entre le paradigme traditionnel de la propriété privée et les formes alternatives de propriété. Elle travaille également sur le droit de la famille à l'ère néolibérale.

Parmi les dernières publications internationales :

(2019) The Law of the Urban Common(s). DOI:10.1215/00382876-7825672. pp.877-893. In THE SOUTH ATLANTIC QUARTERLY - ISSN:1527-8026 vol. 118 (4)

(2018) Family-Relations Law between ‘Stratification’ and ‘Resistance’. Housework and Family Law Exceptionalism, in Sarti, Bellavitis, Martini (a cura di), What is Work. Gender at the Crossroads of Home, Family, and Business from the Early Modern Era to the Present, Berghahn Books, Oxford, New York ;

(2017) Fonction Sociale, in Dictionnaire des Biens communs, a cura di Rochfeld, Orsi, Cornu, Presses Universitaires de France, 2017.

(2017) Who is the Contracting Party? A Trip Around the Transformation of the Legal Subject, in P. G. Monateri (ed.), Comparative Contract Law, Eldgar, 2017, pp. 205-215 ;

(2017) The common goods. A quest for another relation between people and things, in A. Chaigneau (cur.), Fonctions de la propriété et commun regards comparatistes, Société de législation comparée, 37-56.

(2017) The Commons as a Legal Concept, in Law Critique (2017) 28:61–86 ;

(2016) La propriété reconstruite : conflits sociaux et catégories juridiques, Tracés. Revue de Sciences humaines [Online], #16 | 2016, Online since 01 January 2017, connection on 22 November 2021. URL : http://journals.openedition.org/traces/6624 ; DOI : https://doi.org/10.4000/traces.6624 ;

(2016) “Love will tear us apart” some thoughts on intrafamilial torts and family law modernization between Italy and Canada, in Comparative Law Review, n. 2/2016, pp. 1-35