Joaquin Molina

Joaquin Molina

Doctorant.e
Pôle sociologie
Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas

joaquin_molina86@hotmail.com

Présentation

Mon travail de thèse a pour vocation d'analyser l’histoire des controverses autour du marché de la chirurgie esthétique en Argentine sur la période allant des années 1950 à nos jours. La recherche s’appuie sur deux perspectives théoriques : la sociologie des marchés et la sociologie des controverses.

La controverse apparaît lorsque ces pratiques concernent des interventions chirurgicales sur un corps qui ne présente ni pathologies, ni anomalies fonctionnelles. En ce sens, la chirurgie esthétique s’impose comme un point de départ privilégié pour analyser les controverses suscitées dans le champ médical par l’incorporation d’une pratique apparemment dénuée de toute finalité curative et, par conséquent, soupçonnée d’induire une logique commerciale dans un univers de relations de soins régis par une logique de services.

En somme, les questions de recherche auxquelles nous chercherons à répondre sont : Comment est-il possible qu'une pratique sans but thérapeutique évident ait acquis ce niveau de légitimité dans le milieu médical argentin ? Quelle est la relation entre ces controverses médicales et l'élaboration de répertoires de justification des médias et des patients? Quelle est la relation entre ces controverses médicales et les pratiques publiques de régulation et de financement de la chirurgie esthétique?

Réalisée en co-tutelle, cette thèse de doctorat est dirigée par Cyril Lemieux (EHESS) et Ariel Wilkis (CESE-IDAES).

Tous les contenus associés