Fanny Charrasse

Fanny Charrasse

Doctorant.e
Pôle sociologie
Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas

fannycharrasse@hotmail.fr

Champs de recherche

Chamanisme - Magnétisme - Légitimité - Patrimoine - Science studies - Sociologie de la modernité - Sociologie des professions - Méthode ethnographique - Méthode sociohistorique - Comparatisme.

 

Présentation de la thèse

Le chamanisme et le magnétisme ont peu de chose en commun si ce n’est le fait d’avoir été longtemps réprimés par les pouvoirs publics – respectivement péruviens et français – avant de faire l’objet, depuis quelques décennies, d’une bienveillance et d’un intérêt nouveau de la part de certains acteurs institutionnels. Pour expliquer ce changement d’attitude, ma thèse, réalisée sous la direction de Cyril Lemieux, repose sur une méthode pragmatique combinant dimensions ethnographique et sociohistorique. Elle s’intéresse à l’immense travail social, souvent laissé dans l’ombre, qui a été fourni, par les chamanes de Túcume (côte nord-péruvienne) et par les magnétiseurs de Paris afin de conformer leurs pratiques aux attentes des institutions étatiques et des pouvoirs publics. Soit : organisation professionnelle de ces acteurs, transformation de leur pratique pour la faire correspondre aux exigences d’une nouvelle clientèle, alliance avec des conservateurs de musée et des acteurs du tourisme local pour les chamanes, avec des médecins et du personnel hospitalier pour les magnétiseurs, démarches auprès des ministères de la Culture et du Tourisme, dans un cas, de la Santé, dans l’autre.

Pour mener à bien cette recherche, j’ai enquêté un an sur chacun des deux terrains, à Túcume et Paris, réalisé une trentaine d’entretiens avec des chamanes et autant avec des magnétiseurs. J’ai également suivi l’association des chamanes à Túcume et celle des magnétiseurs à Paris dans leurs démarches pour la reconnaissance de leurs pratiques, et assisté, à titre d’observatrice-participante, à trente cérémonies chamaniques et soixante séances magnétiques. Enfin, j’ai réalisé des entretiens avec les membres des institutions chargées de l’encadrement – répression ou reconnaissance – de ces pratiques. La seconde partie de mon enquête repose sur les archives obtenues auprès des associations de magnétisme et de chamanisme et du tribunal pénal de Chiclayo (capitale du Lambayeque). Il s’agit de lettres, d’articles de journaux, d’actes de procès, de procès-verbaux et de comptes rendus de réunion.

Doctorante contractuelle, bourse doctorale de l’EHESS (2015-2018)



Parmi les dernières publications

Charrasse Fanny, "The New Magic?", Klima, n°3, 2020, p.201-210

Charrasse Fanny, « La guerre des médecines. Quand le croire se retrouve au cœur d'une crise institutionnelle », InAnalysis, vol. 3, n°3, 2019, p. 308-315.

Charrasse Fanny, « Le travail de l'énergie. Une enquête sur les magnétiseurs en région parisienne», L'Homme. Revue française d’anthropologie, n°230, 2019, p. 41-70.

Charrasse Fanny, « Modernes parce que traditionnels ? La légitimation du magnétisme en France et du chamanisme au Pérou », PolitixRevue des sciences sociales du politique, 31, n°123, 2018, p.87-113.

Charrasse Fanny, « Chamanismo»,  InterAmericanWiki, 2019. Disponible en ligne: ici.

 

Enseignements

2019-20 Université Paris-Est Marne-la-Vallée, vacataire (CM), cours d’Ethnologie

2017-18 Henri IV, CPES, PSL, monitrice (TD), « atelier de lecture sociologique »

2017-18 École Normale Sociale, chargée de cours (CM), « synthèse de dossier ».

Tous les contenus associés