Type d'événement, date(s) et adresse(s)

10 rue Monsieur-le-Prince. Bibliothèque du rez-de-chaussée.

Les Soirées du LIER-FYT : discussion avec Fanny Charrasse

Discussion, en présence de l'autrice, de l'ouvrage de Fanny Charrasse "Le retour du monde magique. Magnétisme et paradoxes de la modernité" (Paris, 2023, La Découverte).

Les Soirées du LIER-FYT : discussion avec Fanny Charrasse

Discussion, en présence de l'autrice, de l'ouvrage de Fanny Charrasse Le retour du monde magique. Magnétisme et paradoxes de la modernité (Paris, 2023, La Découverte).

Pour les personnes extérieur·e·s au LIER-FYT qui souhaitent participer, en présentiel ou en distanciel, merci d'en faire la demande à lier-fyt.gestion@ehess.fr.

Discutant : Pierre-Henri Castel (LIER-FYT)

Le magnétisme, assimilé à une « vieille erreur » par les scientifiques qui en firent l’examen sous ordre de Louis XVI à la veille de la Révolution ; et dont les praticiens ont longtemps été poursuivis pour exercice illégal de la médecine, connaît aujourd’hui un regain d’activité et trouve un écho dans la société contemporaine.

Ce livre ne cherche pas à y voir un accès d’« irrationalité collective » ou une demande en biens spirituels de la part de consommateurs « déboussolés ». Son ambition est au contraire de décrire ce phénomène afin de mieux comprendre sa résurgence. Pour ce faire, il présente les histoires de vie d’individus devenus magnétiseurs : leurs doutes et incertitudes, leurs tâtonnements en tant que quête de sens. Il décrit concrètement leurs pratiques et leur travail qui mobilise de l’énergie et parfois des esprits.

Grâce à une plongée dans cinquante ans d’archives, Fanny Charrasse revient sur les poursuites qu’ont subies les magnétiseurs jusque dans les années 1980 et sur la façon dont ils y ont répondu. Puis, à travers une quarantaine d’entretiens avec des médecins, des membres du ministère de la Santé et d’une trentaine d’observations effectuées lors de consultations en oncologie-radiothérapie, elle analyse la place que tient aujourd’hui le magnétisme dans la société française.

Revenant, en fin d’ouvrage, sur une autre enquête, réalisée auprès de chamanes de la côte nord péruvienne, Fanny Charrasse élargit ses observations à des fins théoriques. Elle montre que s’intéresser à des pratiques magiques implique d’étudier leur conversion (partielle) au « naturalisme », cette ontologie des Modernes dont l’avènement a donné lieu à l’émergence de l’opposition entre la nature (universelle, régulière) et la culture (singulière, variable). Cela oblige à décrire les métamorphoses du naturalisme : la manière dont il est en train de se transformer – de s’épuiser ? –, en tout cas de devenir plus « réflexif », c’est-à-dire conscient de lui-même et ouvert à d’autres ontologies, et notamment à l’analogisme.