Type d'événement, date(s) et adresse(s)

En présentiel : Italie. Palerme. 172 Via Maqueda. Université de Palerme. Salle « Musotto ».
En distanciel : Contacter ignazio.alessi01@unipa.it.

Le légat pontifical entre norme, doctrine et pratique (Ve-XIIe siècles) : le cas de la Sicile et la question de la Légation Apostolique

Soutenance de thèse de Ignazio Alessi (LIER-FYT), sous la direction de Emanuele Conte (LIER-FYT) et Beatrice Pasciuta (Université de Palerme).

Lien(s) associé(s)Page de la soutenance
Le légat pontifical entre norme, doctrine et pratique (Ve-XIIe siècles) : le cas de la Sicile et la question de la Légation Apostolique

Soutenance de thèse de Ignazio Alessi (LIER-FYT), sous la direction de Emanuele Conte (LIER-FYT) et Beatrice Pasciuta (Université de Palerme).

Membres du jury :

  • Emanuele Conte (LIER-FYT)
  • Marco Nicola Miletti (Université de Foggia)
  • Beatrice Pasciuta (Université de Palerme)
  • Rosalba Sorice (Université de Catane)

Résumé :

La thèse porte sur les structures juridiques de la Sicile médiévale et se concentre sur les relations entre le pouvoir séculier et le pouvoir ecclésiastique.

Entre le Ve et le VIIIe siècle, le pape envoya des délégués pontificaux en Sicile pour administrer l'église locale. Avec l'arrivée des Normands, au XIe siècle, l'envoi de légats apostoliques fut fortement contesté par le pouvoir séculier. Pour cette raison, les sphères de compétence entre le pape et les Normands furent délimitées par des accords et des concessions réciproques : le point de départ fut l'octroi du privilège de la Légation Apostolique (1098).

La première partie de la thèse analyse la nature et les fonctions des délégués pontificaux envoyés en Sicile au début du Moyen Âge. La deuxième partie se concentre sur l'étude des actes juridiques qui délimitèrent les pouvoirs des papes et des Normands sur l'église locale.