Type d'actualité et date de publication

Les Dossiers du LIER-FYT n°18 : Sur la politisation

Les Dossiers du LIER-FYT n°18 : Sur la politisation

Le concept de « politisation » fait en sciences sociales l’objet de multiples conceptions et définitions. Faut-il y voir un processus de « mise en politique » de problèmes qui jusqu’alors étaient réputés « purement » techniques ou considérés comme ne relevant que de la sphère intime ? Faut-il y voir plutôt la désignation d’une compétence attendue des citoyen.ne.s des régimes démocratiques modernes dans leur rapport aux institutions et qui, précise-t-on généralement alors, se révèle dans les faits très inégalement partagée parmi eux/elles ? Les travaux du LIER-FYT, sans nécessairement s’opposer à ces différentes approches mais en tentant plutôt de les dépasser d’un nouveau point de vue, s’efforcent d’explorer une autre voie. Celle-ci, s’inscrivant dans la perspective des travaux de Karl Mannheim, consiste à voir la politisation comme une activité sociale de connaissance du réel – dont on peut ajouter qu’elle est nécessairement porteuse d’effets politiques. C’est alors ce que cette activité doit à l’existence d’un État qui est mis en lumière. C’est aussi la façon dont en fonction de la position que groupes et individus occupent au sein de la division du travail, elle se traduit à travers l’expression d’idéologies antagonistes, qui apparaît. Enfin, c’est la question de la « dépolitisation » éventuelle des problèmes et des individus que l’on se trouve invité à interroger à nouveaux frais.

Le LIER-FYT organisera du 18 au 22 septembre 2023 un séminaire résidentiel sur l’île d’Oléron consacré à l’exploration de ces questions.

Les processus de politisation

Yannick Barthe, « Rendre discutable. Le traitement politique d'un héritage technologique », Politix, 2002, n°57, p. 57-78.

Yannick Barthe, « Le recours au politique ou la problématisation politique  “par défaut” », in Jacques Lagroye (dir.), La politisation, Paris, Belin, 2003, p. 475-492.

Yannick Barthe, Le pouvoir d’indécision. La mise en politique des déchets nucléaires, Paris, Economica, 2006.

Yannick Barthe, Les retombées du passé. Le paradoxe de la victime, Paris, Seuil, 2017.

Yannick Barthe,« Elementos para uma sociologia da vitimização », in T. Rifiotis et J. Segata (eds.), Políticas etnográficas no campo da moral, Porto Alegre, ABA Publicações, 2019, p. 129-144.

Antoine Bocquet, « Politiser la science morale. Métaphysique et question sociale de Cabanis à Gérando », Cahiers de philosophie de l’université de Caen, n° 57, 2020, p. 57-70.

Marine Boisson & Baptiste Legros, « Ce que la politisation doit au travail », Germinal, 6, « La démocratie au travail », 2023, p. 242-253.

COVIPOL, Rapport final, Juillet 2023.

Mischa Dekker, « Faire réagir les témoins face au harcèlement de rue. Enquête sociologique sur la politisation des rapports de genre dans l’espace public », Politix. Revue des sciences sociales du politique, 125 (1), 2019, p. 87-108.

Mischa Dekker, Politicizing Street Harassment : the Constitution of a Public Problem in the Netherlands and France, Thèse pour le doctorat de sociologie, Paris, EHESS & Université d’Amsterdam.

Mischa Dekker, « How apprehensions impact policy implementation: a comparison of Dutch and French campaigns on street harassment », European Journal of Politics and Gender, 2022. Disponible en ligne : https://doi.org/10.1332/251510821X16557137104861 

Cyril Lemieux, « A la racine des processus de politisation » in C. Lemieux, La sociologie pragmatique, Paris, La découverte, 2018, p. 65-68.

Cyril Lemieux, « Uno sguardo altro sulla politicizzazione dei rapporti sociali. A proposito del lavoro concettuale della sociologia pragmatica », Societa Mutamento Politica, vol. 12, n°23, 2021, p. 11-23.

Cyril Lemieux, « Estudiar los procesos de politización desde una perspectiva socio-pragmática: un elogio de la descripción fina »in Gabriel Nardacchione, ed, El pragmatismo como método de formación de categorías, Buenos Aires, SB Edotorial, 2022, p. 189-205.

Pierre Nocérino, Les auteurs et les autrices de bande-dessinée. La formation contrariée d’un groupe social, Thèse de sociologie, EHESS (LIER-FYT), novembre 2020.

Politisation et existence de l’État 

Francesco Callegaro, « L’Etat en pensée. Emile Durkheim et le gouvernement de la sociologie », in B. Karsenti & D. LInhardt, dir., État et société politique : approches sociologiques et philosophiques, coll. « Raisons pratiques » (27), Paris, Éditions de l’EHESS, 2018, p. 191-225.

Francesco Callegaro, « The Government of Society. Durkheim on the Political, the State and Democracy from a sociological perspective », in Giovanni Paoletti & Massimo Pendenza (ed), Emile Durkheim : sociology as an open science, Brill, Leiden, 2022, p. 176-196.

Bruno Karsenti & Dominique Linhardt, dir., État et société politique : approches sociologiques et philosophiques, coll. « Raisons pratiques » (27), Paris, Éditions de l’EHESS, 2018.

Dominique Linhardt, « L’Etat et ses épreuves. Eléments d’une sociologie des agencements étatiques », Clio@Themis, 1, 2009, En ligne.

Dominique Linhardt, « L’embarras de la sociologie avec l’État. Groupes sociaux et collectifs politiques au prisme de l’argument pluraliste », in Laurence Kaufmann & Danny Trom, dir., Qu’est-ce qu’un collectif ? Du commun au politique, Paris, Editions de l’EHESS, 2010, p. 295-329.

Dominique Linhardt, « Epreuves d’Etat. Une variation sur la définition wébérienne de l’Etat », Quaderni, 78, 2012, p. 5-22.

Dominique Linhardt, « L’Etat de société. Considérations sur la méthode » in B. Karsenti & D. Linhardt, dir., État et société politique : approches sociologiques et philosophiques, coll. « Raisons pratiques » (27), Paris, Éditions de l’EHESS, 2018, p. 63-82.

Danny Trom, « L’organisation de l’expérience des collectifs politiques modernes », in Laurence Kaufmann & Danny Trom, dir., Qu’est-ce qu’un collectif ? Du commun au politique, Paris, Editions de l’EHESS, 2010, p. 295-329.

Danny Trom, « L'Etat d'Israël et la modernité politique européenne », La Règle du jeu, 68, 2019.

Danny Trom, L’État de l’exil. Israël, les juifs, l’Europe, Paris, Puf, 2023.

Politisation et luttes idéologiques

Bruno Karsenti & Cyril Lemieux, Socialisme et sociologieParis, Editions de l'EHESS, 2017.

Bruno Karsenti, « Critique religieuse et critique de la religion. Un défi contemporain », Société, Droit & Religion, 8, CNRS éditions, 2018, p. 55-68.

Bruno Karsenti, « A propos de quoi les religions luttent-elles ? », in Charles-Henri Cuin (C.-H.) & Ronan Hervouet (R.), dir., Durkheim aujourd’hui, PUF, coll. « Le Lien social », 2018, p. 295-307.

Bruno Karsenti, « Religion, politique et idéologie. Un regard de philosophie des sciences sociales », Bulletin de la Société Française de Philosophie, 114ème année, Avril-Juin 2020.

Bruno Karsenti, « Comment lire nos populismes ? », Politika, 2020.

Cyril Lemieux,  « Paradoxe de la modernisation. Le productivisme agricole et ses critiques (Bretagne, années 1990-2010) », Politix. Revue des sciences sociales du politique, 31 (123), p. 115-144.

Alexandra Oprea, Derrière l’anticorruption, les transformations de la société. Enquête sur la politisation des affaires d’enrichissement illégal dans la Roumanie postcommuniste, Thèse de sociologie, EHESS (LIER-FYT) & Université de Bucarest, juin 2023. 

Boyan Znepolski, « Les protestations bulgares en 2013 : la guerre des récits », Politika, 2019.  

Faut-il/peut-on parler de dépolitisation ?

Yannick Barthe, Morgan Meyer, Göran Sundqvist, « Technical Problematisation : A Democratic Way to Deal with Contested Projects ? », Science, Technology, Society,  27 (1), 2022, p. 7-22.

Noemi Casati, « Ce que Fouad reproche à la gauche », Germinal, 3, « La politique des classes populaires », 2021, p. 39-43. 

Cyril Lemieux, « Figeage, empêchement, procuration. Les effets politiques de l’inactivité professionnelle », Germinal, 6, « La démocratie au travail », 2023, p. 230-241.

Dominique Linhardt, « “Ne sera pas réputé délit politique”. Regard sociologique sur le déclin des infractions politiques dans le traitement judiciaire du terrorisme », in J. Alix & O. Cahn, dir., Terrorisme et infraction politique, Paris, Mare et Martin, 2021, p. 45-63.

Emmanuel Saint-Fuscien, "Ces jeunes femmes pouvaient-elles ignorer la portée politique de leur geste ?". A propos de l'ouvrage de Camille Fauroux, Produire la guerre, produire le genre. Des Françaises au travail dans l’Allemagne nationale-socialiste (1940-1945) (Editions de l'EHESS, 2020), in Histoire @ Politique [en ligne], 27 juin 2023.

Danny Trom, « La sociologie critique ou la dépolitisation de la sociologie de la politique », SociologieS [En ligne], « Débats : La situation actuelle de la sociologie », mis en ligne le 19 juin 2018.